International

Un autre incendie s’est déclaré dans la zone d’explosion de Beyrouth

Au moins deux incendies se sont produits au port de Beyrouth depuis l’explosion du 4 août. (Fichier)

Beyrouth:

Un petit incendie s’est déclaré mardi au siège à Beyrouth de la société d’électricité publique libanaise, qui a déjà explosé le 4 août dans un port voisin.

L’incendie n’a causé aucun dommage physique au bâtiment, mais a détecté une menace sur les réseaux sociaux au milieu des explosions sur ou près du site de l’explosion.

“La malédiction de mardi #Beirut. Encore un mardi, un autre incendie”, a écrit un habitant sur Twitter, faisant référence à l’explosion du 4 août qui a tué plus de 190 personnes et blessé au moins 6500 autres – et qui mardi Arrivé.

Ali Nazim, un porte-parole des pompiers de Beyrouth, a déclaré que l’incendie s’était déclaré dans un bureau au deuxième étage du bâtiment de l’Électricité du Liban (EDL) dans le quartier très touché de Mara Mikhail.

Il a déclaré que des papiers dans le bureau avaient pris feu, mais qu’il n’était pas autorisé à divulguer la source originale de l’explosion avant la fin de l’enquête.

L’employé d’EDL, Charbel Saleh, a déclaré qu’il s’agissait d’un incendie de court-circuit, déclarant qu’il s’était condensé quelques minutes seulement après son allumage.

Au moins deux incendies ont éclaté dans le port de Beyrouth depuis l’explosion du 4 août, provoquant une colère et une alarme généralisées.

Et le 15 septembre, également mardi, des pompiers ont explosé dans un bâtiment conçu par feu l’architecte anglo-irakien Zaha Hadid, qui était en construction dans le centre-ville de la capitale.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Related Articles

Close