International

Machu Picchu Rouvre pour seulement 1 touriste. Pourquoi ici

L’homme est coincé au Pérou depuis mars, date à laquelle il a acheté un billet pour le site touristique.

Lima, Pérou:

Machu Picchu, la destination touristique la plus célèbre du Pérou, a ouvert ses portes des mois après la fermeture, mais pour un seul visiteur – un Japonais bloqué dans le pays par l’épidémie.

«La première personne au monde à être allée au Machu Picchu depuis le verrouillage», a publié Jessie Katyama sur son compte Instagram avec des photos d’elle-même dans un endroit isolé.

“C’est vraiment incroyable! Merci”, a-t-il ajouté dans une vidéo publiée sur la page Facebook de l’autorité locale du tourisme à Cusco, où se trouve le célèbre site.

Katyama a parlé dans le contexte de la majestueuse virée d’alpinisme le long des ruines antiques, qui a attiré des milliers de touristes par jour, mais est fermée depuis mars en raison de coronavirus.

L’instructeur de boxe japonais, identifié par les médias locaux comme le slogan, est bloqué au Pérou depuis mars, lorsqu’il a acheté un billet pour le site touristique quelques jours à peine avant que le pays ne soit déclaré urgence sanitaire.

Il a déclaré à un journal péruvien qu’il n’avait prévu de passer que trois jours dans la région, mais avec l’annulation et le mouvement des vols limités par le virus, il s’est retrouvé piégé là-bas pendant des mois.

Finalement, leur sort a atteint l’autorité locale du tourisme, qui a accepté d’accorder une autorisation spéciale pour se rendre dans la ville d’Inca, rouvrant simplement le site pour elle.

“Je pensais que je ne pourrais pas y aller, mais grâce à vous tous qui avez plaidé auprès du maire et du gouvernement, j’ai eu cette opportunité super spéciale”, a-t-il écrit en japonais sur son compte Instagram.

Le Machu Picchu est l’héritage le plus durable de l’empire inca qui a régné sur une grande partie de l’ouest de l’Amérique du Sud pendant 100 ans avant la conquête espagnole au XVIe siècle.

Les ruines de la colonie inca ont été redécouvertes en 1911 par l’explorateur américain Hiram Bingham et en 1983, l’UNESCO a déclaré le Machu Picchu site du patrimoine mondial.

Il était initialement prévu de rouvrir aux visiteurs en juillet, mais a maintenant été repoussé en novembre.

Seuls 675 touristes seront autorisés en une journée, ce qui représente 30% du nombre autorisé avant l’épidémie, les visiteurs devant maintenir leur distance sociale.

Depuis son ouverture aux touristes en 1948, il a déjà été fermé une fois pendant deux mois en 2010, lorsqu’une inondation a détruit la voie ferrée la reliant à Cusco.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par les employés de NDTV et publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Related Articles

Close