International

7 étudiants tués et blessés dans une explosion à la madrasa de Peshawar, au Pakistan

Deux enseignants font également partie des blessés.

Peshawar:

Les responsables ont déclaré qu’au moins sept étudiants avaient été tués et plus blessés mardi dans un attentat à la bombe contre une classe d’étude du Coran dans une école religieuse du nord-ouest du Pakistan.

Waqar Azim, un haut fonctionnaire de la police, a déclaré que plus de 60 personnes prenaient des cours en faisant exploser une madrasa à Peshawar, à environ 170 kilomètres (environ 100 miles) à l’ouest d’Islamabad.

Azim a déclaré à l’AFP: “L’explosion a eu lieu dans une madrasa pendant l’orbite du Coran. Quelqu’un a pris un sac à l’intérieur du séminaire.”

Il a dit que la personne qui avait apporté le sac était sortie de la salle de conférence avant l’explosion.

Un autre haut responsable de la police, Mohammad Ali Gandapur, a déclaré qu’au moins sept personnes avaient été tuées, dont plus de 50 blessées.

Les décès ont été confirmés par un porte-parole de l’hôpital local, Mohammad Asim Khan, qui a déclaré à l’AFP que les sept cadavres et 70 blessés avaient été emmenés dans l’établissement.

“La plupart des personnes tuées et blessées ont été frappées par des roulements à billes et certaines ont été gravement brûlées”, a-t-il déclaré.

Il a dit que tous les morts étaient âgés de 20 à 40 ans. Parmi les blessés figuraient des enseignants et des garçons âgés d’à peine 7 ans.

Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité immédiate de l’attaque.

L’explosion est restée calme au Pakistan pendant plusieurs mois.

Peshawar était autrefois l’épicentre de la violence terroriste dans le pays, les djihadistes ciblant les forces de sécurité et les espaces publics de la ville près de la frontière nord-ouest avec l’Afghanistan.

La violence au Pakistan a diminué à la suite d’une série d’opérations militaires le long de la frontière ces dernières années, mais les groupes terroristes sont toujours capables de mener des attaques meurtrières.

En 2014, l’armée pakistanaise a lancé une offensive massive pour anéantir les bases terroristes de la région et mettre fin à près d’une décennie d’insurrection, tuant des milliers de personnes.

L’opération a été intensifiée en décembre 2014 après qu’un taliban pakistanais a tué plus de 150 personnes dans une école de Peshawar.

Néanmoins, les talibans pakistanais sont parvenus à un accord entre plusieurs factions ces derniers mois, faisant craindre que les djihadistes reprennent des forces après avoir lancé des attaques à petite échelle contre les forces de sécurité le long de la frontière.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par les employés de NDTV et publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Related Articles

Close