5 plus grosses erreurs de gestion immobilière

Être un expert en gestion immobilière implique de réussir à jongler avec la prospection, la croissance des loyers, les inspections, l'entretien, la sélection des locataires, etc., tout en étant toujours disponible pour répondre aux appels téléphoniques et aux e-mails.

Sûr de dire que ce n'est pas la profession la plus facile, mais tant que vous évitez les principaux pièges, vous vous préparerez au succès de la gestion immobilière.

Voici les cinq plus grandes erreurs que les gestionnaires immobiliers doivent éviter.

Ignorer les inspections de routine

Au fur et à mesure que votre loyer augmente, votre calendrier sera de plus en plus rempli d'inspections de routine. Lorsque le travail devient particulièrement chargé, ces inspections sont souvent le premier engagement à être abandonné - en particulier celles attribuées à des propriétés qui ont déjà passé les inspections sans faute.

C'est bien sûr un problème.

Même si vos locataires sont propres et n'ont pas endommagé la propriété, il est toujours important d'inspecter les lieux. Il pourrait y avoir des dommages structurels ou des cas où des dommages préventifs doivent être effectués pour empêcher de futures réparations.

Techniquement, le locataire devrait les noter et les signaler, mais il est très possible qu'il n'ait pas remarqué les problèmes potentiels ou qu'il ne comprenne pas correctement pourquoi ils pourraient devenir un problème. La plupart des locataires n'ont pas autant d'expérience que les gestionnaires immobiliers.

Afin d'éviter de sauter purement et simplement les inspections, il peut sembler préférable de les reporter, mais cela peut créer ses propres problèmes. À mesure que les inspections sont repoussées de plus en plus loin, elles peuvent rapidement se regrouper. Plutôt que d'effectuer huit inspections en trois semaines, vous avez soudainement 12 inspections à faire en seulement trois jours.

Cela se traduit par des inspections précipitées, car vous essayez de les effectuer dans toute la ville tout en trouvant le temps de répondre aux appels et aux e-mails.

Les inspections précipitées peuvent être encore plus préjudiciables que les inspections ignorées, car le fait de constater qu'une propriété est passée sans problème signifie que tous les problèmes potentiels qui ont été manqués ne seront pas réévalués tant qu'ils n'auront pas évolué vers un état pire.

Ainsi, si vous n'avez vraiment pas le temps d'effectuer les inspections à temps, il est important de demander l'aide du reste de votre équipe. Si personne n'a la capacité de vous aider, il se peut que votre liste de loyers ait dépassé votre personnel et qu'il soit temps de recruter.

Devenir paresseux avec la sélection des locataires

Le temps qu'une propriété reste vacante est le temps qu'une propriété ne génère pas d'argent - pour le propriétaire et le gestionnaire immobilier. En conséquence, les gestionnaires immobiliers peuvent se sentir pressés d'obtenir une location, mais un mauvais locataire est maintenant bien pire qu'un bon locataire en trois semaines.

Perdre trois semaines de loyer peut sembler catastrophique, mais ce n'est rien comparé aux coûts potentiels et aux maux de tête associés aux arriérés de loyer, aux dommages excessifs et aux procès QCAT.

Il peut sembler suffisant d'appeler simplement l'une des références sur la première demande de location qui arrive et de l'appeler un jour, mais si vous ne faites pas une vérification détaillée, en appelant toutes les références fournies et en vérifiant le locataire sur des bases de données comme TICA, alors vous ne faites pas tout ce que vous pouvez pour vous assurer que la propriété de votre client a le meilleur locataire que vous puissiez trouver.

Cela peut sembler excessif, mais organiser une courte rencontre avec le locataire – et éventuellement le propriétaire aussi, s'il le souhaite – pour avoir une conversation rapide et se faire une idée du genre de personnes qu'il est. Si vous le faites, assurez-vous simplement de ne pas trop vous familiariser avec le locataire, car une relation personnelle pourrait compliquer les problèmes futurs qui pourraient survenir.

Ne pas filtrer les entrepreneurs

Si vous n'embaucheriez pas une personne de métier pour travailler sur votre propre maison sans vous assurer qu'il s'agit de la bonne personne pour le travail, vous ne devriez pas faire la même chose pour la propriété de votre client.

La pression pour trouver l'entrepreneur le moins cher peut provenir du propriétaire qui cherche à limiter les dépenses d'entretien, mais c'est une bonne idée de filtrer correctement, et si l'entrepreneur le mieux adapté est plus cher, alors cet avantage doit être correctement expliqué au propriétaire.

Quelques centaines de dollars supplémentaires pourraient maintenant économiser les milliers de dollars qu'un entrepreneur de mauvaise qualité pourrait finir par coûter à votre propriétaire.

Le fait de ne pas sélectionner correctement les entrepreneurs peut également résulter d'un gain de temps, mais encore une fois, si vous choisissez effectivement un charpentier, un plombier ou un électricien, le temps que vous économisez à court terme pourrait être remboursé trois fois en le long terme.

Cela vaut toujours la peine de consacrer plus de temps, d'efforts et, si nécessaire, d'argent, pour garantir les meilleurs résultats.

Ne pas filtrer les propriétaires ou leurs propriétés

Récemment, le nous a demandé à Jamie Billerwell et Lisa Perruzza, toutes deux responsables du développement des affaires, si les gestionnaires immobiliers devraient s'occuper de toutes les propriétés ou faire preuve d'un peu d'agitation. Tous deux ont convenu qu'il y a des propriétaires qui causent tout simplement plus de problèmes qu'ils n'en valent la peine.

Augmenter votre loyer devrait être l'un de vos principaux objectifs chaque trimestre, mais augmenter votre loyer avec des propriétaires problématiques est une source d'ennuis.

"Nous avons résilié les accords de gestion avec les propriétaires qui présentent un risque, et nous avons également refusé les affaires pour les propriétés qui ne répondent pas aux normes de logement", explique Perruzza.

"Je pense que vous devez être extrêmement sélectif avec les propriétaires que vous amenez dans votre entreprise", déclare Billerwell.

L'empressement à étendre le registre des loyers pourrait décourager les gestionnaires immobiliers de refuser des affaires, mais comme le dit Billerwell, les mauvaises affaires à court terme vont être préjudiciables en cours de route.

"Nous devons penser à la situation dans son ensemble et être conscients des conséquences de chaque propriétaire", dit-elle.

Malheureusement, de nombreux problèmes potentiels ne peuvent pas être réalisés à partir du dépistage initial. Par exemple, il n'y a aucun moyen de savoir qu'un propriétaire négligera l'entretien jusqu'à ce que vienne le temps de faire effectuer des réparations.

Le mieux que vous puissiez faire est d'apprendre à les connaître à un niveau personnel et d'évaluer s'ils sont quelqu'un avec qui vous voulez faire affaire.

« Lorsque vous « évaluez » une propriété, vous devez la considérer comme une entrevue, non seulement pour vous, mais aussi pour le propriétaire », déclare Billerwell.

Service client médiocre

Client est vraiment juste un terme plus professionnel pour le client, et donc la gestion immobilière doit certainement être considérée comme un rôle de service à la clientèle - c'est leur travail de servir adéquatement leur client.

Le gestionnaire immobilier avisé fournit cependant le même niveau de service au locataire. Le locataire est le client du propriétaire. Sans locataire, le propriétaire ne gagne pas d'argent, ce qui signifie que le gestionnaire immobilier ne gagne pas d'argent.

En tant que tel, une erreur trop courante commise par les gestionnaires immobiliers est de ne pas fournir à la fois à leur propriétaire et à leur locataire un service client de haute qualité.

Ne pas fournir un service de grande qualité à votre propriétaire risque de lui faire trouver une nouvelle agence pour gérer son investissement. Ne pas fournir au locataire un service de qualité pourrait le voir trouver une nouvelle propriété, entraînant une augmentation des coûts de vacance pour votre propriétaire, ce qui peut alors l'amener à trouver un nouveau gestionnaire immobilier.

En fin de compte, les deux sont aussi importants l'un que l'autre.

Maintenir ce haut niveau de service signifie maintenir une communication constante avec le propriétaire et le locataire. Toutes les demandes d'entretien du locataire doivent être transmises dès que possible au propriétaire, tandis que toutes les demandes du propriétaire (telles que des augmentations de loyer ou en réponse à une inspection) doivent également être transmises rapidement au locataire.

Bien que le propriétaire soit le client le plus immédiat, il est important que le gestionnaire immobilier agisse en tant que médiateur entre les deux, en communiquant toujours poliment et professionnellement pour éviter toute animosité entre les parties - une tâche particulièrement cruciale lorsque les deux ne parviennent pas à se voir. sur un problème.

Journal

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up