7 Signalisation du cancer du col utérin

Jusqu’à il y a environ 40 ans, le cancer du col de l’utérus représentait l’une des plus grandes menaces de mort pour les femmes. Cependant, en raison des progrès médicaux et technologiques, les taux de mortalité pour cette maladie ont considérablement baissé, bien qu’elle continue d’être une menace.

Larecherche, la médecine et les progrès technologiques nous ont permis d’établir des symptômes clés qui facilitent la détection de la maladie à temps pour fournir un traitement précoce. Pour cette raison, il est important que toutes les femmes soient bien informées des signes avant-coureurs de cette maladie et qu’elles parlent tôt à un médecin si elles estiment qu’elles sont à risque.

Quels sont les facteurs de risque de cancer du col de l’utérus ?

Connaître les facteurs de risque du cancer du col de l’utérus est également très important pour le prévenir, ainsi que pour prendre des mesures précoces. Grâce à ces renseignements, les femmes peuvent déterminer si elles sont potentiellement à risque de développer la maladie.

  • Infection du papillome humain (VPH) : Le virus du VPH est une cause majeure de cancer du col utérin. Il est transmis par socialisation sexuelle et peut généralement être détecté avec des verrues se trouvant autour des organes génitaux, ou avec des frottis de pap.
  • Régime alimentaire : Une mauvaise alimentation peut vous conduire à devenir en surpoids ou de graisse, ce qui chez les femmes augmente le risque de cette maladie.
  • Génétique : Les femmes ayant des antécédents génétiques de cancer du col de l’utérus sont trois fois plus susceptibles de développer la maladie.
  • VIH : Ce virus affaiblit le système immunitaire et laisse le corps à un risque accru d’être infecté par le VPH.
  • Consommation de tabac ou de tabac à priser.
  • Premiers rapports sexuels à un âge précoce.
  • Nombre élevé d’enfants.
  • Ménopause après l’âge de 52 ans.
  • Diabète.
  • Une

  • pression artérielle élevée.
  • Exposition à des niveaux élevés d’oestrogène.

Quels sont les signes avant-coureurs du cancer du col de l’utérus ?

L’ un des inconvénients du cancer est qu’il est souvent une maladie silencieuse dans ses premiers stades, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles tant de gens meurent de cette maladie. Toutefois, s’il est mis en garde à temps, cela pourrait être essentiel à la détection et au traitement précoces.

Douleur osseuse

L’ un des symptômes qui peuvent survenir dans les premiers stades du cancer du col de l’utérus est la douleur et l’enflure des jambes. Cela se produit parce que les cellules cervicales gonflent et empêchent le flux sanguin normal, provoquant cette sensation douloureuse.

Pertes vaginales

Lespertes vaginales sont normales lorsqu’elles ne sont pas excrétées fréquemment et manquent de couleur et de sous-vêtements. Si les pertes vaginales sont augmentées, excrétées plus souvent, sentent ou ont une apparence étrange, il est préférable de parler à un médecin car il peut être un

C’ est l’un des symptômes les plus courants du cancer du col de l’utérus. Certaines femmes ont des menstruations irrégulières et devraient parler à un médecin pour en déterminer la cause. Si votre menstruation a été régulière jusqu’à présent et que vous avez commencé à saigner entre les menstruations ou après la socialisation sexuelle, il est important de prêter attention à cet avertissement et de parler à un médecin.

Miction désagréable

Ce qui se passe après la miction peut aider à détecter le cancer du col de plusieurs façons. Le symptôme le plus évident est l’inconfort pendant la miction, comme des démangeaisons, des tensions ou d’autres inconfort. Ce symptôme dans la grande majorité des cas indique une infection des voies urinaires, mais lorsque ces symptômes sont fréquents et tiennent en eux-mêmes, il est important de consulter un médecin immédiat.

miction irrégulière

Au-delà de l’inconfort, des changements dans les habitudes de miction peuvent également être essentiels à la détection de cette maladie. Si vous commencez à souffrir d’incontinence, uriner plus souvent que d’habitude ou si vous remarquez des décolorations, cela peut être des signes avant-coureurs.

Douleur pendant la socialisation sexuelle

Lesentiment d’inconfort ou de douleur pendant la socialisation sexuelle est un autre symptôme clé dans la détection du cancer du col de l’utérus. Dans ce cas, il est préférable de parler à un médecin pour établir la cause de la douleur.

Douleur pelvienne

La douleur pelvienne n’est généralement pas rare pendant le cycle menstruel. Mais lorsque les crampes et les douleurs pelviennes durent plus longtemps que la normale ou se produisent plus fréquemment ou plus intensément, il est important d’être en alerte et de parler à un spécialiste.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up