À quel moment la réforme du cadastre est-elle vraiment ?

Une mise à jour sur la réforme du cadastre, depuis le projet de proposition jusqu’aux commissions censuaires.

Le « Décret législatif sur la composition, l’attribution et le fonctionnement des commissions censuaires » approuvé lors du deuxième examen préliminaire par le Conseil des ministres, lors de la séance du 30 septembre dernier. La réforme du cadastre, qui doit entrer en vigueur le 1er novembre 2014, est à un tournant décisif. Voici toutes les nouvelles.

Commissions de réforme du cadastre et de censuaire

Le décret législatif présenté la semaine dernière au Conseil est axé sur la création des nouveaux comités. Pour en savoir plus, téléchargez le projet de décret d’exécution pour la réforme du cadastre.

Pour la version finale de la réforme du cadastre, les fonctions des commissions censuaires avaient déjà été décrites et concernaient le cadastre terrestre et urbain. Avec la révision, il a été établi que les commissions assureront également la validation des fonctions statistiques prévues par le décret législatif mettant en œuvre la réforme du système d’évaluation du cadastre des produits manufacturés.

Le projet de décret prévoit également la ventilation des commissions censuaires, qui seront divisées en locaux et centraux. Toutes les commissions seront ensuite divisées dans les sections suivantes :

  • sol
  • cadastre urbain
  • cadastre de bâtiments.

La commission centrale censoorielle sera basée à Rome.

Lire aussi>> Réforme du cadastre et impôts : quelles villes risquent le plus ?

Représentants de catégorie et incompatibilités

Les autres innovations de la réforme du cadastre concernent l’élimination des jetons de présence pour les membres des comités et la participation des associations professionnelles opérant dans le secteur de l’immobilier aux fins de la désignation de commissions. Dans la pratique, chaque commission de censuaire locale devra accueillir au moins un des membres indiqués par les représentants du secteur immobilier.

La réforme du cadastre prévoit également que dans chacune des trois sections de la commission centrale du censuaire, il y a un expert qualifié, candidat par des associations et nommé par l’économie.

Enfin, les incompatibilités sont étendues aux membres du gouvernement et aux administrations régionales et municipales.

Lire aussi>> Pregeo 10 : mise à jour du logiciel Land Cadastre

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up