Actes notariaux. Coûts moyens par type de service - Partie 2

Dans cet article, nous avons l’intention de nous concentrer sur les coûts moyens liés aux différents types d’actes notariés, en reprenant ce qui a déjà été mentionné dans l’article précédent « Acte notarial : coûts moyens par type de service — Partie 1 ». Concrètement, examinons ensemble les coûts des actes suivants : achat et vente, don et division.

Coûts de la Loi Notariale

Coûts moyens des actes notariés d’achat et de vente

Les coûts liés à un acte de vente et à un prêt hypothécaire sont directement proportionnels au prix de la propriété indiquée en place et au prêt hypothécaire, respectivement. Ces coûts seront inscrits en garantie hypothécaire (généralement égal à deux fois le montant de l’hypothèque). requis). Par conséquent, plus le prix de la propriété et le montant du prêt hypothécaire sont élevés, plus les taux de notaire seront élevés.

Il convient de noter que les coûts de ce type d’acte notarié sont entièrement supportés par l’acheteur et comprennent les taxes suivantes, calculées sur le prix de vente :

  • Taxe d’enregistrement : dans tous les cas de taxe proportionnelle, le minimum est de 1 000 euros ; taxe fixe de 200,00 euros pour les actes soumis à la TVA. En détail :

— 9 % : pour les bâtiments, les terrains constructifs non soumis à la TVA et les terrains non agricoles ;
— 12 % : pour les bâtiments ruraux et les terres agricoles ;
— 2 % : pour ceux qui peuvent demander des concessions pour l’achat de la première maison.

  • Impôt hypothécaire : comme suit pour les actes soumis à la TVA ou non :

— taxe fixe de 50,00 euros : pour les actes non soumis à la TVA qui paient une taxe d’enregistrement proportionnelle ;
— Taxe fixe de 200,00 euros : pour les actes soumis à la TVA.

  • Taxe cadastrale : comme suit pour les actes soumis à la TVA ou non :

— taxe fixe de 50,00 : pour les actes non soumis à la TVA qui paient une taxe d’enregistrement proportionnelle ;
— taxe fixe de 200,00€ : pour les actes soumis à la TVA.

    Droit de

  • timbre forfaitaire : uniquement pour les actes soumis à la TVA de 230,00 euros.
  • Visières hypothécaires, visières cadastrales et visures de chambre : variables selon le type de pratique.
  • Droits de transcription hypothécaire : seulement pour les actes soumis à la TVA, c’est 90,00 euros.
  • Frais d’archivage des notaires : Variable basée sur la valeur déclarée.
  • Frais de notaire : Variables en fonction de la valeur déclarée selon le taux du Notaire.

Coûts moyens des actes notariés de don

Dans l’ensemble, pour calculer le coût d’un acte notarié de don, il faudra prendre en compte :

  • L’intrigue du que le notaire applique à sa discrétion, en fonction de la complexité de l’acte à rédiger.
  • Taxe d’enregistrement : Si vous ne dépassez pas la franchise en vertu des lois 286 et 286 de 2006, elle est exonérée.
  • Taxe hypothécaire : 2 % avec un minimum de 200 euros.
  • Taxe cadastrale : 1 % avec un minimum de 200 euros.
  • Droit de

  • timbre : 230 euros fixes uniquement pour les actes soumis à la TVA.
  • Taxe de transcription : 90 euros fixé uniquement pour les actes soumis à la TVA.
  • Taxe pour le volume cadastral : 70 euros pour chaque type de bâtiment et jusqu’à 10 personnes enregistrées.
  • Visières hypothécaires, visières cadastrales et visières de chambre : variables selon les besoins
  • Frais de notaire : Variables en fonction de la valeur déclarée selon le taux du Notaire.

Coûts moyens des actes de division notariés

Les coûts de l’acte de division notarié, instrument juridique par lequel la fin de l’état de communion existe entre plusieurs sujets, doivent être divisés entre les parties et comprennent :

  • Taxe d’enregistrement : dans tous les cas, l’impôt minimum est de 200,00 euros ; 1% sur la masse divisionnaire (sans solde).
  • Impôt hypothécaire : taxe fixe de 200,00 euros.
  • Taxe

  • cadastrale : taxe fixe de 200,00 euros.
  • Droit de

  • timbre forfaitaire : c’est 230,00 euros.
  • Visières hypothécaires, visières cadastrales et visures de chambre : variables selon le type de pratique.
  • Droits de transcription hypothécaire : c’est 90,00 euros.
  • Frais d’archivage des notaires : Variable basée sur la valeur déclarée.
  • Frais de notaire : Variables en fonction de la valeur déclarée selon le taux du Notaire.
Sommaire

Dans la même catégorie

Go up