Combien de préavis faut-il pour y mettre fin ?

Quel est le délai de préavis requis pour mettre fin à un contrat de gestion ?

C'est encore une question fréquemment posée et même si cela peut sembler une question simple pour beaucoup, certains gestionnaires immobiliers ne sont toujours pas sûrs.

Lorsqu'un bailleur souhaite résilier son mandat avec vous en tant qu'agent de gestion, il est important de reconnaître les différents délais de préavis en fonction du formulaire de rendez-vous particulier que le bailleur a signé.

En 2014, la loi sur les agents immobiliers et les concessionnaires automobiles (PAMDA) était abrogée et remplacée par la Property Occupations Act (POA).

Après l'abrogation de la PAMDA, la plupart des agents ont fait passer leurs clients aux nouveaux rendez-vous du formulaire 6 en vertu de la POA. Dans ce cas, les exigences de préavis de résiliation sont celles énoncées dans la POA. Toutefois, si un agent a laissé une nomination en vertu de la PAMDA en place, les délais de préavis spécifiés dans le formulaire de nomination PAMD 20a et régis par cette législation continueront de s'appliquer.

Formulaire PAMD 20a Nomination d'un agent

La position du nous est que les locateurs qui ont nommé des mandataires en vertu du formulaire 20a de la PAMD sont toujours liés par les délais de résiliation de la PAMDA. Cela signifie que le client doit fournir à l'agent un préavis écrit de 90 jours pour mettre fin au rendez-vous, mais en cas d'accord mutuel, ce délai peut être réduit à 30 jours. Notamment, même si le client et l'agent conviennent d'un délai plus court, la législation précise clairement que la résiliation ne peut être inférieure à 30 jours.

Formulaire 6 Nomination

Pour résilier un accord lorsque le bailleur a signé un formulaire 6 d'occupation de propriété, le préavis écrit requis est de 30 jours. Une plus grande flexibilité est offerte dans le cadre du POA et l'agent et le bailleur peuvent mutuellement convenir d'une résiliation immédiate. Cela doit être écrit.

Quoi d'autre y a-t-il à considérer :

– La législation ne permet pas qu'un délai de préavis soit «payé»,

– Les délais sont les mêmes si c'est le mandataire qui souhaite résilier le contrat,

– Pendant le délai de préavis, l'agent doit continuer à agir au mieux des intérêts du client et suivre ses instructions légales,

– La résiliation d'un contrat de gestion ne met pas fin à un bail, et

– L'agent qui obtient la gestion doit connaître et expliquer au client l'article 21 de la loi sur les occupations immobilières en relation avec une nomination existante.

Vous avez d'autres questions sur ce sujet ? Les membres du nous peuvent demander conseil au Service d'assistance à la gestion immobilière en contactant 1300MYnous ou en envoyant un e-mail à pmsupport@nous.com.au. Pas un membre? Joignez aujourd'hui!

L'expérience compte ! Obtenez votre licence immobilière complète avec RPL.

Journal

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up