Correction des données cadastrales : Comment modifier des informations incorrectes

De nombreuses inexactitudes peuvent être rencontrées, même par une simple vue cadastrale, dans les données relatives à votre propriété. Ils peuvent, par exemple, rapporter les informations personnelles, les adresses, les codes fiscaux ou le nombre de chambres. Comment puis-je demander la correction des données cadastrales ?

Erreurs du cadastre : correction de données cadastrales erronées

Le contribuable qui rencontre des erreurs cadastrales liées aux données de ses bâtiments peut demander leur correction à l’Agence du revenu.

La correction des données cadastrales peut concerner, en particulier, les erreurs suivantes présentes dans les bases de données cadastrales :

— données sur le propriétaire de la propriété inexactes

La correction des données concerne les inexactitudes liées au nom et/ou au nom du propriétaire, au code fiscal, au lieu et à la date de naissance, aux droits et à la part de propriété du bien, au nom et au siège social des personnes morales.

— données de propriété erronées

Dans ce cas, l’erreur peut être liée à l’adresse, à l’emplacement (numéro de maison, étage, intérieur, etc.) ou à des inexactitudes de cohérence cadastrale (nombre de pièces ou mètres carrés).

— Signalement d’incohérence pour un bâtiment « jamais déclaré »

L’Agence du revenu a pour tâche d’identifier les bâtiments non déclarés dans le cadastre, en demandant aux propriétaires de la propriété de régulariser la situation (décret-loi n° 262/2006, art. 2, c. 36).

Pour cette raison, l’Agence a préparé des listes de municipalités et de particules cadastrales de terrain dans lesquelles la présence de bâtiments ou d’extensions de bâtiments n’entraînent pas la présence de bâtiments ou d’extensions de bâtiments qui ne sont pas déclarés dans le cadastre. Toutefois, dans ces listes, il est possible de trouver des incohérences dans les informations, telles que la présence de bâtiments déjà étudiés dans les archives cadastrales.

Les propriétaires d’immeubles non déclarés figurant sur ces listes et qui ne sont pas tenus d’effectuer une exécution quelconque peuvent signaler cette erreur.

— Signaler une incohérence pour les bâtiments ruraux

L’Agence du revenu a également pour tâche de publier les listes des bâtiments des bâtiments ruraux produisant des revenus non encore déclarés.

Encore une fois, il est possible que des bâtiments ne soient pas obligés de faire la déclaration. Les propriétaires d’immeubles qui ne sont pas tenus d’effectuer un traitement quelconque mais qui sont présents dans les listes publiées peuvent signaler l’erreur.

— Autres variations sur la propriété

Ensuite, il y a des cas plus particuliers qui nécessitent généralement l’intervention de techniciens professionnels, lorsqu’une connaissance approfondie des questions cadastrales est nécessaire. concernant : l’enregistrement des enregistrements dans le cadastre du bâtiment, l’attribution définitive d’un identificateur cadastral, l’informatisation du plan, l’enregistrement des enregistrements dans le cadastre terrestre, l’enregistrement d’une variation de culture, le la rectification des doublons de particules, le passage d’une particule du cadastre terrestre au type de « corps urbain », l’attribution d’une pension cadastrale, etc.

Correction des données avec correction des erreurs cadastrales

En cas de situations telles que celles qui viennent d’être exposées, il est possible de demander une correction des erreurs cadastrales en ligne. De cette façon, il ne sera plus nécessaire d’aller physiquement au cadastre, mais vous n’aurez plus besoin d’aller physiquement au testament pour soumettre une instance. en ligne.

Lorsque la rectification des erreurs cadastrales concerne la société cadastrale détenant le bien (par exemple nom incorrect de la société, données personnelles et données fiscales, emplacement, nature des droits réels et quotas), il est essentiel de disposer de :

— données cadastrales du bien (feuille, carte, subordonné)

— références à l’acte de transfert de droits réels : acte d’achat et de vente, plainte d’héritage, etc.

Si, par contre, la correction d’erreur cadastrale a l’objet des données de propriété (par exemple, emplacement incorrect, noms de lieux, valeurs de surface), il est nécessaire de disposer des éléments suivants :

— données cadastrales du bien

— références pour l’enregistrement ou la transcription de l’acte de transfert de droits réels : acte d’achat et de vente, jugement d’usucapione, don, etc.

Correction de données cadastrales avec une instance au cadastre

Lorsque le contribuable rencontre des erreurs plus complexes concernant des incohérences évidentes dans la situation cadastrale de ses biens immobiliers, il faut plutôt recourir au service de Distance jusqu’au cadastre.

De cette façon, il est possible de présenter des demandes documentées de correction de données cadastrales dans le but de permettre l’examen de la pension cadastrale.

Lire aussi>> Modèle d’instance cadastre pour corrections cadastrales

Voici quelques exemples de demandes adressées par exemple au cadastre :

— enregistrement de documents papier, non mécanisés

— correction des erreurs importantes dans l’enregistrement de l’acte

— enregistrement de l’acte notarié dans le registre foncier ou les bâtiments ;

— fourniture d’un identifiant cadastral définitif ;

— planimétrie cadastrale informatisée ;

— enregistrement de la modification des cultures agricoles ;

— rectification des duplications de cartes cadastrales ;

— transfert de cartes du Land Cadastre vers un corps urbain ;

— Signaler des erreurs dans les points de confiance

— correction d’identification

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up