Depuis 2018, les visites hypocatastales sont payées avec la « marque de service »

À partir du 1er janvier 2018, adieu au cadastre et au conservatoire. La Revenue Agency a prévu que le paiement des mesures hypocatastales peut être effectué avec la « marque de service » (décret législatif 193/2016).

Avec le communiqué de presse du 2 décembre, l’Agence du revenu a donc mis en œuvre le dernier élément de la mesure en juin dernier. Il s’agit de l’introduction d’un nouveau mode de paiement avec paiement à la livraison appelé « services de marque ». La mesure n° 120473/2017 a introduit le paiement des visures hypocatastales avec le modèle F24 Elide pour :

  • taxes et taxes hypothécaires
  • taxes cadastrales
  • certificats, copies d’actes, reproductions cartographiques
  • pénalités et intérêts

Visures hypocatastales avec les « services de marque »

La nouvelle « marque de service » est déjà disponible auprès des détaillants de valeurs de marque. Il s’agit essentiellement d’un tampon qui peut être utilisé pour payer des impôts hypothécaires et cadastraux et pour toutes les obligations. La marque sera apposée sur les modèles pour les demandes d’inspections et d’inspections ainsi que pour les volumes cadastraux. Une nouveauté qui marque la fin de l’argent. En fait, seuls ces modes de paiement peuvent être utilisés dans les bureaux provinciaux du Cadastre et du Conservatoire depuis 2018 :

  • cartes de débit ou prépayées
  • le modèle F24 Elide
  • la marque de services

Les chiffres annuels des visures hypocatastales

Pour bien comprendre l’impact de cette réforme, nous devons préciser quels sont les chiffres. 4,6 millions d’audits et 3,1 millions d’inspections sont traitées chaque année. Les demandes annuelles de voltures sont de 850 000. Bien sûr, les quantités sont en baisse. Le processus de numérisation a entraîné une augmentation constante des visures réalisées en mode télématique. Un processus qui s’accompagne de la diminution progressive de l’accès des citoyens aux comptoirs.

Le plan de réorganisation et de modernisation de l’Agence du revenu prévoit l’activation de la consultation directe des bases de données. En s’inscrivant sur le portail, le citoyen pourra effectuer des inspections au moment du paiement des taxes et taxes hypothécaires avec les nouvelles méthodes de paiement.

Jusqu’au 31 décembre 2017, l’utilisation de l’argent comptant sera autorisée pour permettre l’ajustement des nouveaux modes de paiement. À partir de 2018, les liquidités seront définitivement supprimées (art. 7 quater, paragraphe 36, du décret-loi no 193/2016).

Source : Agence du revenu

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up