Différence entre certificat de casier judiciaire et charges en attente

Nous avons traité plusieurs fois les certificats de casier judiciaire et les charges en attente, en analysant leurs caractéristiques, leurs utilisations et leurs types. Cependant, nous ne devons pas encore nous attarder sur la différence entre ces deux documents. Voyons donc en quoi se distinguent le certificat de cargaisons en attente et les dossiers judiciaires.

Certificat de charges en cours et de casier judiciaire du Tribunal de première instance

Les

deux certificats sont délivrés sous forme de timbre par le Bureau du casier judiciaire du ministère public et sont valables pour une utilisation légale.

Le certificat de fret en attente doit être demandé lorsque le processus est toujours en attente, c’est-à-dire que vous êtes toujours en phase d’enquête ou en phase de processus.

Le certificat des dossiers judiciaires fait état, d’autre part, des condamnations pénales finales et de certaines mesures en matière civile et administrative prises en charge par un sujet.

En

résumé, la première énumère les procédures en cours et non encore irrévocables, tandis que la seconde indique les condamnations pénales finales. Ce dernier contient donc les inscriptions relatives aux mesures juridiques ou définitives en matière pénale, civile et administrative.

Les certificats délivrés par les dossiers judiciaires se distinguent par :

  • Généralement, il contient toutes les dispositions en matière pénale, civile et administrative émises par le juge contre une personne physique (art. 24 T.U.)
  • ;

  • Civil, concernant les mesures liées à la capacité de la personne (par exemple, l’incapacité, l’administration de soutien, l’interdiction judiciaire ou légale), les mesures liées aux faillites et les mesures relatives à la perte ou au retrait de la citoyenneté (art. 26 T.U.)
  • ;

  • Criminel, contient toutes les mesures pénales finales contre une personne physique de plus de 14 ans (art. 25 T.U.).

Comment obtenir les certificats de fret et le
casier judiciaire en attente du Tribunal ?

La demande de certificats et de casiers judiciaires en instance du Tribunal doit être soumise par la personne concernée avec un document d’identification valide ou par un intermédiaire autorisé via le formulaire approprié.

Ces certificats peuvent donc être requis :

  • par la personne concernée ou par un délégué
  • des administrations publiques ou par les gestionnaires des services publics, lorsque le certificat est nécessaire à l’exercice de leurs fonctions
  • auprès de l’autorité judiciaire pénale, qui prévoit son acquisition directe

Télécharger gratuitement

en attente

Les certificats du Tribunal ont une validité de 6 mois à compter de la délivrance et, comme le prévoit l’art. 15, c. 1, de la loi 183/2011, à compter du 1er janvier 2012, ceux délivrés à la partie intéressée ne peuvent pas être produits par les organes de l’administration publique ou par les gestionnaires des services publics. Dans ce cas, une déclaration de remplacement sera nécessaire.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up