Enregistrement de nouveaux contrats de location de type RLI auprès de l'Agence du revenu

La procédure de demande d’enregistrement des baux a subi des modifications à l’Agence du revenu. Depuis le 19 septembre dernier, le nouveau modèle RLI est en vigueur, qui devra également être utilisé pour la communication d’extensions, de cessions, de résolutions ou de subentations et pour opter (ou révoquer) le régime des coupons secs. Lisez les instructions d’utilisation et de compilation, puis téléchargez le modèle.

Le nouveau modèle RLI

Instructions pour la compilation du modèle RLI

Le nouveau modèle RLI contient plusieurs détails que le précédent. Pour faciliter son introduction, l’Agence du revenu a publié des instructions pour la compilation du modèle RLI 2017. Voyons quelques cas où il peut être utilisé :

  • enregistrement de baux indéfiniment ;
  • communication de données cadastrales de la propriété ou d’autres biens immobiliers ;
  • enregistrement simultané des baux fonciers et des titres Pac attachés ;
  • plaintes relatives à des baux non enregistrés et aux contrats de location, aux baux dont le loyer est supérieur à celui enregistré ou à des prêts fictifs ;
  • enregistrement de baux avec des frais différents pour différentes années ;
  • repentir dur ;
  • communication de la résolution ou de l’extension tardive de l’option de coupon sec ;
  • enregistrement de baux ayant des pertinences accordées par un acte distinct du bâtiment principal.

En cas d’utilisation pour l’enregistrement d’un bail, le modèle RLI doit être complété dans toutes ses parties. La page de titre de chaque feuille du modèle doit indiquer le code fiscal de la personne qui présente la demande. Pour en savoir plus sur les contrôles à effectuer avant d’enregistrer un contrat de location, nous vous recommandons de lire cet article.

Le modèle est divisé en peintures :

  • A — « Données générales ». Ce cadre contient les données nécessaires à l’enregistrement du contrat et aux obligations ultérieures ;
  • B — « Sujets », avec les données du bailleur et du locataire ;
  • C — « Données immobilières », y compris les données provenant des principales propriétés et des appareils connexes ;
  • D — « Option/révocation du bail résidentiel et du coupon sec », contenant des informations concernant le système de coupons secs ;
  • E — « Location avec des frais différents pour une ou plusieurs annualités ». Espace réservé aux différents frais de location établis pour les années suivantes.

Télécharger le modèle RLI

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up