Fonds juridique : cotisations minimales 2018

Selon les dispositions de l’art. 21, c. 8, 9 et 10 de la loi 247/2012, entrée en vigueur le 2 février 2013, l’enregistrement dans les registres médico-légaux détermine l’insertion automatique dans le Fonds médico-légal. Tous les avocats et praticiens inscrits à la Caissière doivent verser des cotisations minimales. Voyons combien cela est pour 2018 et leurs échéances.

Calculer et payer les contributions au Fonds médico-légal 2018

La Caisse nationale de pension et l’assistance médico-légale est l’agence de retraite et d’assistance des avocats francens. En fait, il gère la pension obligatoire et l’assistance des avocats opérant sur le territoire national. Les inscrits doivent payer chaque année au caissier : la cotisation obligatoire subjective minimale, la cotisation supplémentaire et la cotisation de maternité. De plus, volontaire et possible, le paiement de la contribution modulaire subjective volontaire peut avoir lieu.

La collecte de ces contributions s’effectue par le biais d’un MAV bancaire et/ou postal, qui peut être utilisé dans les délais fixés. Ces bulletins peuvent être générés et imprimés par chaque abonné en accédant à la zone réservée du site Web de Cassa, à partir du lundi 5 février 2018.

Comment calculer et payer les cotisations de la forensique 2018

En février 2018, les nouvelles informations sur la façon de collecter des cotisations minimales et des demandes d’exemption conformément à l’article 10 ont été publiées. Pour l’année en cours, extraordinaire, les méthodes à suivre sont les suivantes :

— Contribution subjective minimale obligatoire

Cette cotisation est établie sur la base du statut de pension réel de chaque abonné déterminé automatiquement par le caissier. Pour sa collecte, il y a 4 versements : 28 février, 30 avril, 30 juin (2 juillet) et 30 septembre 2018 (1er octobre).

La contribution subjective minimale pour 2018 est de 2 815,00€, à l’exception des avantages prévus pour les premières années d’inscription. Il s’agit de l’art. 7, c. 1, du Règlement mettant en œuvre l’article 21, paragraphes 8 et 9 de la loi 247/2012. Il existe également des réductions dans les cas prévus par l’article 7, c. 2, et par l’article 8 du même règlement, limitées aux six à huit premières années d’enregistrement à la Caissière. Précisément :

  • Réduction de 50 % : 1 407,5€
  • réduction supplémentaire de 50 % : 703,75€

— Contribution supplémentaire mineure

Les Ministères vigilants examinent actuellement la résolution adoptée par le Comité des délégués le 29 septembre 2017. Cela a établi l’abrogation temporaire, de 2018 à 2022, de la cotisation supplémentaire minimale. En cas d’approbation non ministérielle, cette contribution, si elle est due, doit être versée par MAV dans une seule solution avec expiration le 31 octobre 2018. Si la procédure est approuvée, le caissier fournira aux abonnés.

— Cotisation de maternité

La contribution à la maternité de 2018 devra également être approuvée et déterminée par les ministères du justicier. Dans ce cas, il sera nécessaire en une seule solution avec la quatrième tranche des cotisations minimales 2018, prévue pour le 30 septembre 2018 (1er octobre).

Source : Forensics

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up