Intimidation - - My Blog

11/01/2016 13:58 Mots clés : intimidation, intimidation

Ces dernières semaines, les médias se sont emparés de nouvelles concernant des enfants et des adolescents victimes d’intimidation. Mais qu’est-ce que l’intimidation au juste ? Y a-t-il des signes qui nous alertent que notre fils ou notre fille est victime d’intimidation ? Que pouvons-nous faire pour vous aider ? nos collègues de l’équipe Santé mentale, nous donnent, dans cet article, les clés pour comprendre et détecter ce phénomène.

Qu’est-ce que l’intimidation ?

L’intimidation (ou intimidation) consiste à blesser intentionnellement et à plusieurs reprises un collègue, en utilisant l’une des formes d’agression suivantes : Verbal : donner

des

  • surnoms, taquiner, menacer, taquiner, parler du mal des autres, insulter, mépriser, provoquer, intimider.
  • Physique : frapper, pousser, donner des coups de pied à quelqu’un, lancer des objets, enlever, casser ou cacher les biens de quelqu’un, faire des grimaces ou faire des gestes de mépris.
  • Social : exclure quelqu’un, répandre des rumeurs, isoler, ignorer, humilier, extorquer.
  • Sexuel : déranger, toucher sans consentement, se moquer du corps, de l’intimité ou de l’orientation sexuelle de l’autre.

Comment détecter l’intimidation ?

Nous devons être vigilants face à des signes tels que les suivants :

Que peuvent faire les parents face à l’école d’intimidation ?

Observez l’enfant : soyez attentif aux changements d’humeur et de comportement, à la motivation pour étudier, aux maladies mineures fréquentes telles que douleurs à l’estomac ou migraines.
Écoute et dialogue : écouter ce que tu as vécu et ce que tu ressens, sans te juger.
Gardez votre calme : adoptez une attitude de compréhension et d’attention, de transmission de sécurité et de tranquillité d’esprit. Dites-lui qu’il n’est pas coupable
Renforcez son estime de soi : Reconnaissez ses capacités, ses capacités et l’effort qu’il a fait pour avoir demandé de l’aide.
Communiquer la situation à l’école : Il est important que l’école soit consciente de la situation dès que possible et qu’elle entretienne une communication continue et collaborative avec elle.
Donnez-lui la possibilité d’élargir le groupe d’amis : des activités en dehors de l’école lui permettent d’interagir avec des garçons et des filles de son âge et d’établir des liens qui le renforcent en tant que personne.
Maintenir une bonne communication basée sur la confiance : cela lui permettra de venir plus facilement vers vous s’il reçoit un contenu ou une invitation qui lui cause un malaise ou m/widgets.js « charset= »utf-8″>

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up