Larisa Savitskaya, la survivante de la chute libre de 5 km d'Extrême-Orient

« L'idée m'habite toujours qu'il est possible d'apprendre à survivre dans de telles situations.

Veuillez activer JavaScript pour afficher les commentaires fournis par Disqus.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up