Le département de La Ribera recommande la modération dans les repas de Noël

Écrit par le service de

santé de La Ribera Le département de la santé de La Ribera recommande de déguster les repas de Noël avec modération. En ce sens, n’oubliez pas que pour profiter de Noël, une fête traditionnellement célébrée autour de la table, il n’est pas nécessaire de manger plus qu’on ne le fait habituellement.

À cet égard, le chef du service de nutrition et de diététique de l’hôpital de La Ribera, le Dr Pilar Luna, a souligné que « manger bien et équilibré et découvrir le plaisir de prendre soin de soi est quelque chose que vous ne devez pas abandonner même à Noël ».

Ainsi, « il est essentiel de retrouver le régime méditerranéen comme régime alimentaire idéal et de tout manger avec modération, en profitant des fruits et légumes de saison tout au long de l’année et sans renoncer à l’énergie que notre corps préfère : celle qui provient du riz, des pâtes, des légumineuses et le pain : un aliment qui nous aide à réguler notre alimentation, à augmenter les nutriments qui fournissent de l’énergie et à réduire les graisses, responsables des principales causes de maladie et de mortalité. »

Parmi les conseils concrets pour maintenir une alimentation équilibrée à Noël, le Dr Luna recommande de « fixer à l’avance les jours qui seront célébrés avec un menu spécial, afin d’éviter de passer toutes les vacances à manger et à boire excessivement, et de ne pas aller déjeuner ou dîner à jeun, car cela facilite les dépenses toutes les vacances mangent et boivent excessivement. Contrôlez l’appétit ».

Il

convient également de garder à l’esprit que l’alcool, les bonbons et les noix contiennent une grande quantité de calories. « Il est pratique de préparer des bonbons et des nougats en petits morceaux dans la cuisine et d’apporter la bonne quantité à la table. En ce qui concerne l’alcool, vous pouvez boire du vin aux repas et éviter de mélanger différents types de boissons. »

Pour les desserts, le ministère de la Santé de La Ribera recommande des fruits naturels et, dans le cas des bonbons, des fruits méditerranéens traditionnels d’origine arabe (nougat, massepain), « qui sont plus riches en acides gras polyinsaturés que ceux provenant de pâtisseries européennes, mais toujours en petites quantités ».

En cas de repas copieux, il est recommandé de prendre un dîner léger à base de bouillon de légumes, de fruits et de produits laitiers. « Commencer le repas par un aliment amer, tel que l’endive, le pamplemousse ou l’endive, et le terminer par une infusion, facilite la digestion », a déclaré le Dr Luna, qui a rappelé que « vous devez garder à l’esprit que si vous augmentez la quantité de ce que vous mangez, vous devez également augmenter l’exercice physique effectué, il est donc important de réservez du temps ces jours fériés pour marcher 1 ou 2 heures par jour. »

Les personnes âgées

De même, l’Hôpital de La Ribera recommande également que les repas de Noël soient adaptés aux personnes âgées, en particulier dépendantes, afin de faciliter leur mastication/déglutition.

Il est donc important de créer des menus avec différentes textures, en prenant soin de la présentation pour la rendre attrayante. De même, il est recommandé de récupérer des plats traditionnels qui, « en plus d’être plus sains et moins chers, sont familiers au palais des plus âgés, tout en aidant les plus jeunes à les connaître ».

Il est conseillé d’utiliser du foie, du foie ou des mollusques, en raison de leur excellente teneur en fer, ainsi que des produits laitiers, en raison de leur teneur en calcium. Dans le cas des personnes qui doivent suivre un régime avec restriction en sel, il est recommandé de recourir au pain à base de levure naturelle.

Dans le cas des entrées, un seul plat est recommandé pour garantir des sources de protéines telles qu’une purée de carottes à la viande ou une soupe de poisson. Pour ces derniers, il est recommandé de choisir des poissons cartilagineux (raie, lotte), afin d’éviter que les os ne passent inaperçus, évitant ainsi les problèmes de déglutition.

À cet égard, le ministère de la Santé de La Ribera rappelle l’importance d’intégrer les personnes âgées aux célébrations et de partager leurs souvenirs avec elles. « Le fait de se souvenir de leur régime alimentaire et de leur activité physique, et de les comparer à ce qu’ils faisaient aujourd’hui, peut aider à réduire les erreurs actuelles, à augmenter l’exercice et la mémoire de travail, afin que les personnes âgées et les plus jeunes puissent améliorer leur santé. »

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up