Le FBI admet les faux e-mails envoyés depuis le serveur du bureau, affirme que le réseau n'est pas compromis

Le Federal Bureau of Investigation a reconnu dimanche que quelqu'un avait envoyé de faux e-mails depuis son serveur, mais a nié que son réseau était compromis.

"Le FBI est au courant d'une mauvaise configuration logicielle qui a temporairement permis à un acteur d'exploiter le Law Enforcement Enterprise Portal (LEEP) pour envoyer de faux e-mails. LEEP est l'infrastructure informatique du FBI utilisée pour communiquer avec nos partenaires nationaux et locaux de l'application de la loi", a déclaré le FBI. dans un communiqué, ajoutant que "bien que le courrier électronique illégitime provienne d'un serveur exploité par le FBI, ce serveur était dédié à la diffusion de notifications pour LEEP et ne faisait pas partie du service de courrier électronique d'entreprise du FBI". "Aucun acteur n'a pu accéder ou compromettre des données. ou PII sur le réseau du FBI. Une fois que nous avons appris l'incident, nous avons rapidement corrigé la vulnérabilité du logiciel, averti les partenaires de ne pas tenir compte des faux e-mails et confirmé l'intégrité de nos réseaux », a conclu le FBI. (/Spoutnik)

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up