L'entreprise s'excuse d'avoir comparé les femmes aux vaches

"Je ne boirai plus jamais de lait de Séoul".

Le sentiment était partagé par d'autres car ils accusaient Seoul Dairy de comparer les femmes à des animaux, de les objectiver et de promouvoir la pratique illégale des hommes filmant secrètement des femmes, connue sous le nom de " molka ", qui est devenue un énorme problème en Corée du Sud ces dernières années.

Le tollé a incité Seoul Dairy à supprimer le clip de ses pages officielles et à "s'excuser sincèrement auprès de tous ceux qui se sentaient mal à l'aise avec la publicité sur le lait".

"Nous acceptons cette affaire au sérieux et procéderons à un examen interne", a déclaré la société dans un communiqué le 8 décembre.

Ce n'est pas la première fois que Seoul Dairy suscite la controverse avec ses activités promotionnelles. En 2003, plusieurs des hauts responsables de l'entreprise ont été condamnés à une amende pour obscénité après avoir organisé un événement en direct mettant en vedette des mannequins nus se grattant mutuellement du yaourt sur scène.

(RT.com)

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up