L'hôpital de La Ribera met en œuvre un plan pour améliorer l'accès et éliminer les obstacles architecturaux

Écrit par

  • le département de santé de La Ribera L’hôpital universitaire de La Ribera a activé un plan visant à améliorer l’accès et à éliminer les obstacles architecturaux, dans le but de faciliter accessibilité au centre hospitalier pour tous les usagers handicapés et ayant des problèmes de mobilité. L’élaboration de ce plan prévoit un investissement prévu de 97 000 euros.

Les travaux, qui ont débuté en juillet dernier, ont été structurés en trois phases, et comprennent un série d’actions pour la remise en état des voies publiques et le renouvellement de la signalisation horizontale et verticale, le tout conformément à l’ordonnance VIV561/2010 du 1er février, « des conditions, aspects fondamentaux de l’accessibilité et de la non-discrimination pour l’accès et l’utilisation du public urbanisé espaces ».

La première phase est déjà terminée, tandis que la deuxième phase se terminera en octobre et la troisième phase débutera avant la fin de l’année.

Parmi les actions prévues, des gué, c’est-à-dire des surfaces inclinées, ont été aménagés aux 23 passages pour piétons qui existent autour du centre hospitalier. En outre, la suppression des bornes existantes à l’accès à l’arrêt de bus, ainsi que celles qui délimitent les places réservées aux personnes handicapées et celles aux entrées principales et au service des urgences, dans le but d’améliorer l’accès à ces zones est envisagée.

De même, il est prévu de fournir à la zone d’urgence 2 places de parking réservées aux personnes ayant handicaps. Ces places s’ajouteraient aux 10 autres qui existent déjà dans le centre hospitalier : 6 à la porte d’entrée et 4 dans le parking de V-510 avec accès à des consultations externes.

D’autres actions prévues sont la repeinte et l’adaptation de certains passages à niveau zébrés, comme celui de la zone de chargement et de déchargement de l’hôpital, ainsi que la signalisation horizontale et verticale des rampes et des places réservées aux personnes handicapées.

« Désormais, grâce à ces travaux visant à éliminer les barrières architecturales, les personnes handicapées et à mobilité réduite auront un accès plus confortable en fonction de leurs besoins », a déclaré le directeur général de l’hôpital, Manuel Marín.

Téléchargez le .pdf de la note

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up