Pourquoi ronflons-nous ? -

Environ 40 % des hommes et 20 % des femmes ronflent lorsqu’ils dorment. Les professionnels des consultations de roncopathie du groupe de santé Ribera assurent que ce phénomène « doit être considéré comme une maladie et non comme quelque chose de normal ». D’où l’importance, ajoutent-ils, de consulter un spécialiste dès qu’il est détecté qu’une personne ronfle chaque nuit. De cette façon, nous éviterons de futurs problèmes.

Mais pourquoi ronflons-nous ? Le ronflement se produit lorsque l’air circule dans les voies respiratoires et fait vibrer les tissus détendus de la gorge, provoquant des sons forts et peu agréables. Et que pouvons-nous faire pour l’empêcher ? Les oto-rhino-laryngologistes sont les spécialistes indiqués pour déterminer les causes du ronflement dans chaque cas particulier, mais dans les consultations sur le ronflement du groupe de santé Ribera, une équipe multidisciplinaire travaille à garantir la meilleure solution pour chaque patient. Parce que oui. Il existe de nombreuses causes très diverses qui peuvent provoquer des ronflements pendant le sommeil. C’est pourquoi il est important d’avoir un bon diagnostic, qui permet de personnaliser le traitement et cela est possible grâce à la collaboration et au travail d’équipe d’otologues, de dentistes, d’orthodontistes, de pneumologues, de neurophysiologistes, d’orthophonistes et de chirurgiens maxillo-faciaux.

Causes les plus courantes de ronflement

  • Allergie, sinusite ou constipation : généralement de nature temporaire Consommation d’
  • alcool, de tabac ou de drogue : augmente la relaxation des tissus
  • Surpoids ou obésité : descendre au bon rythme résoudra 50 % des cas
  • Ménopause et grossesse : en raison d’une prise de poids ou d’un relâchement musculaire accru
  • Problèmes des voies respiratoires : grosses amygdales, gorge étroite, langue plus grosse
  • Tonus musculaire affaibli par une anomalie Tests

diagnostiques recommandés, selon pour chaque cas.

  • Polygraphie respiratoire ambulatoire
  • Polysomnographie
  • Endoscopie avec sédation pharmaceutique pour surveiller les ronflements et les arrêts respiratoires pendant le sommeil « L’

idéal est de réaliser une étude ciblée, comprenant un examen physique complet examen et quelques tests complémentaires », déclarent les spécialistes. De cette façon, expliquent-ils, la cause du ronflement est clairement évaluée et, le cas échéant, des arrêts respiratoires pendant le sommeil, connus sous le nom d’apnée du sommeil. Et c’est que le ronflement peut être le début de symptômes plus graves, tels que la pause respiratoire non recherchée, que certaines personnes font pendant leur sommeil. « Avec cette étude, on obtient une indication meilleure et plus sûre du meilleur traitement à suivre », expliquent-ils.

Quant aux traitements, cela dépendra bien entendu du diagnostic. Dans certains cas, le ronflement est comme nous l’avons expliqué. Chez d’autres patients, il suffit d’utiliser un dispositif d’avancement mandibulaire, ou avec une thérapie myodonctionnelle par un orthophoniste, ou avec une pression positive des voies respiratoires, de la main de l’équipe de pneumologie. Cependant, une chirurgie du nez, du palais ou de la base de la langue ou de la mâchoire est parfois nécessaire.

La question est de s’adresser au spécialiste lorsqu’une récidive de ronflement est détectée, pour chercher une solution.

AVERTISSEMENT : Le but de ce blog est de fournir des informations de santé qui ne remplacent en aucun cas la consultation d’un médecin. Le groupe de santé Ribera n’est pas responsable du contenu, des opinions et des images qui apparaissent en relation avec les blogs, mais s’il est informé qu’il existe un contenu inapproprié ou illégal, il procédera à sa suppression immédiate.

Les textes, articles et contenus de ce blog sont soumis et protégés par des droits de propriété intellectuelle et industrielle, et le groupe de santé Ribera dispose des autorisations nécessaires pour l’utilisation des images, des photographies, des textes, des dessins, des animations et d’autres contenus ou éléments qu’il contient apparaissent. L’accès et l’utilisation de ce blog n’accordent aux visiteurs aucun type de licence ou droit d’utilisation ou d’exploitation, de sorte que l’utilisation, la reproduction, la distribution, la communication publique, la transformation ou toute autre activité similaire ou similaire est totalement interdite, sauf autorisation écrite expresse de la santé groupe Ribera.

Le groupe de santé Ribera se réserve le droit de retirer ou de suspendre temporairement ou définitivement, à tout moment et sans préavis, l’accès au blog et/ou à son contenu aux visiteurs, aux internautes ou aux internautes qui ne respectent pas les dispositions du présent avis, tout cela sans préjudice de l’exercice à leur encontre d’actions appropriées conformément à la Loi et à la Loi.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up