Prêts de 1,2 milliard de dollars pour les PME et les startups du sud de l'Italie

L’Italie est le premier pays européen à développer concrètement le projet EMS Initiatives de la Commission européenne. Visant à relancer la compétitivité des PME et des startups, le programme a été présenté le 17 octobre au siège de la MISE et prévoit une aide concrète pour l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises.

Prêts aux PME et startups

Le système bancaire européen gère des milliards de crédits, souvent mauvais que l’on appelle « souffrance » dans les états financiers des établissements de crédit. L’Union européenne a conçu une utilisation de ces crédits par leur absorption en partie en tant que capital-risque, en partie comme forme de financement. Le pays membre s’engage à prendre en charge une partie des crédits en tant que capital-risque tandis que l’UE, par le biais d’instruments financiers, intervient pour financer la partie restante. Il en résulte un important instrument financier mis à la disposition des PME et des startups entre 2014 et 2020.

1,2 milliard de prêts pour les PME et les startups

Les ressources financières seront mises à la disposition des petites et moyennes entreprises des régions des Abruzzes, de la Basilicate, de Calabre, de Campanie, de Molise, des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile . L’intervention sera couverte en partie par l’Italie avec une contribution de 202,5 millions de dollars, tandis que les résidus provenant des fonds européens. L’initiative PME fait partie de la nouvelle procédure d’utilisation des fonds ESI (Fonds d’investissement structurel). L’objectif est de combiner les ressources financières nationales ou régionales avec celles européennes du COSME (Programme pour la compétitivité des petites et moyennes entreprises), de la BEI (Banque européenne d’investissement) et du FEI (European Investment Investment) Fonds).

Le système de financement européen permet aux ressources nationales de « se multiplier ». La contribution garantie par le gouvernement francen de 202,5 millions de dollars sert de garantie aux fonds de la BEI et du FEI avec une multiplication de 1 à 6. Sur les 200 millions initiaux, il y a jusqu’à 1 milliard 200 millions de dollars disponibles pour les PME et les startups.

Le

gouvernement francen a ainsi l’intention de remédier à la baisse des prêts aux entreprises également enregistrée dans le Bulletin statistique Money and Banks publié par la Banque d’Italie.

Le FEI prépare actuellement l’appel d’offres pour sélectionner des intermédiaires financiers au niveau européen (établissements de crédit, sociétés financières et de crédit-bail).

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up