Quelles sont les villes qui risquent le plus ?

Voici la liste des centres francens susceptibles de subir des augmentations pour la réforme du cadastre. Dans le viseur : Pistoia, Pesaro et Messine.

La réforme du cadastre est en cours, ce qui prévoit une réduction de la distance entre les valeurs du revenu cadastral utilisées par les autorités fiscales et les prix du marché grâce à l’élaboration d’un nouvel algorithme. Objectif ? Redéfinissez les unités, les catégories et les valeurs pour les rapprocher des valeurs actuelles du marché. Pourtant, dans de nombreuses villes, les augmentations seront plus lourdes que prévu.

Réforme du cadastre : des impôts plus élevés

Hier encore, le Sole 24 Ore a fourni le classement des capitales provinciales qui risquent une augmentation d’impôt plus élevée, calculant l’écart entre les valeurs cadastrales actuelles et les valeurs de marché. Pistoia, Pesaro et Messine sont en tête du classement.

Les villes les plus exposées à la hausse suite à la réforme du cadastre sont donc celles qui présentent un écart entre les prix moyens du marché et les valeurs cadastrales plus élevées. Dans le cas de Pistoia, il y a une différence de 300 %.

Catégories A2 et A3 dans le viseur Accroissement

Comment identifier les municipalités dans lesquelles les augmentations seront plus élevées ? Il suffit de regarder les maisons inscrites dans les catégories A2 et A3, qui pèsent globalement 80 % de toutes les maisons.

Les catégories cadastrales A2 et A3 désignent respectivement les logements civils (fabriqués avec des caractéristiques de construction résidentielle) et ceux de type économique (y compris les unités immobilières présentant des caractéristiques de bâtiments de type économique, équipés de finissements et de technologie) systèmes strictement indispensables).

À Cuneo, où 1/3 des maisons appartiennent à la catégorie A3, l’écart atteint une valeur record de 366 %. Les villes qui suivent le classement sont Bologne avec 70 % des logements en A3, Milan avec 62 % et Naples avec 21 %.

Les

biens appartenant à la catégorie A2 ont un revenu cadastral moyen supérieur à ceux appartenant à A3, mais ils ont souvent des valeurs de marché identiques. Aujourd’hui, en fait, ceux qui possèdent une propriété de catégorie A3 bénéficient d’une réduction fiscale inappropriée par rapport à ceux qui vivent dans un A2, et risquent d’augmenter davantage à la suite de la réforme du cadastre qui vise à remédier aux écarts.

Les augmentations toucheront également les bâtiments d’époque et les maisons du centre. Le gouvernement précise que l’intention demeure l’écart des recettes afin d’éviter des augmentations généralisées.

Lisez aussi -> Réforme du cadastre 2014 : Guide des nouvelles

Lisez aussi -> Réforme du cadastre 2014 et taxes internes : qu’est-ce qui va changer ?

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up