Qu'est-ce qu'un ordre professionnel et à quoi sert-il ?

L’inscription dans un registre dédié, dans notre pays, vise à réglementer la conduite de certaines professions. Puisqu’il certifie la possession de certaines exigences, l’ordre professionnel joue un rôle de contrôle et de gestion d’un secteur de référence par le ministère de la Justice.

Dans cet article, vous découvrirez les points suivants :

Que voulons-nous dire par inscription ?

Le registre des professionnels répertorie les noms des personnes habilitées à exercer une profession particulière. Après avoir obtenu la qualification, en fait, pour certains métiers, il est également nécessaire de passer un examen de qualification qui autorise légalement l’exercice.

Parmi les professions qui prévoient l’inscription dans un registre, par exemple, figurent les suivantes :

  • médecins, dentistes, pharmaciens, infirmières, physiothérapeutes, vétérinaires ; notaires
  • et avocats ;
  • chimistes

  • , ingénieurs, biologistes, géologues, agronomes et forestiers médecins ; architectes, paysagistes
  • , journalistes, consultants en travail, comptables, comptables, psychologues et des travailleurs sociaux.

Ce registre est également accessible au public, dans la plupart des cas via Internet sur les sites de commandes institutionnelles.

Quelles sont les professions réglementées ?

La fonction principale des ordres professionnels est d’éviter tout exercice illégal de certaines professions réglementées, comme celle du médecin ou de l’avocat. Une profession réglementée désigne une activité qui peut être exercée par des personnes possédant certaines exigences et inscrites dans un ordre professionnel (décret du Président de la République du 7 août 2012, n. 137).

En revanche, les professions non réglementées sont les professions non organisées par ordre, c’est-à-dire toutes les catégories qui n’ont pas l’obligation de s’inscrire pour opérer librement, telles que, par exemple, les photographes ou les designers. De plus, ce type de professions est régi par la loi n° 4 du 14.01.2013, selon laquelle ceux qui exercent des professions non réglementées ont le droit de créer des associations sans obligation de s’inscrire au registre.

Quelle est l’utilité de l’enregistrement pour le registre ?

L’enregistrement d’un ordre, qui certifie que le professionnel possède des exigences spécifiques, présente en elle un code de conduite qu’il est nécessaire de respecter afin d’éviter les sanctions ou les radiations du registre.

De plus, pour assurer la qualité de la performance, chaque professionnel a l’obligation de :

  • vous mettre à jour en suivant des cours de formation et en acquérant des crédits de formation sur l’indication de l’ordre auquel ils appartiennent,
  • souscrivez à une assurance pour dommages et intérêts « activité.

Lire aussi>> Les administrateurs de condos s’inscrivent : comment vérifier la liste des administrateurs de condos ?

Comment puis-je m’inscrire à un registre ?

Pour vous inscrire au registre, vous devez vérifier attentivement quelles sont les exigences nécessaires en consultant les formulaires du site Web du collège provincial de votre commande.

Voyons quelles sont les étapes à suivre :

  • payer des frais d’inscription à renouveler chaque année,
  • certifier l’obtention du baccalauréat, la participation au stage et la réussite de l’examen de qualification, parfois l’
  • autocertification de leur statut juridique
  • et l’inscription dans une catégorie pension sont nécessaires,

  • lisez le règlement intérieur de l’ordonnance, qui illustre les raisons qui pourraient causer la suspension ou le rayonnement du registre.

Dans certains cas, comme pour les avocats et les médecins, un serment solennel doit également être prêté devant une commission représentant le collège de son ordre.

Que se passe-t-il si je ne m’inscris pas au registre ?

Comme nous l’avons vu, pour exercer certaines professions, il est obligatoire de s’inscrire à un ordre professionnel. Sinon, des sanctions pénales seraient infligées en vertu de l’article 348 c.p. concernant l’utilisation abusive d’une profession.

En conclusion, nous vous rappelons qu’il n’y a aucune limite d’inscription dans un ordre professionnel. Selon l’article 33 de la Constitution, il n’est pas permis de créer un nombre maximum de professionnels exerçant une certaine profession réglementée.

Lisez aussi >> Liste des avocats francens – registre national des avocats

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up