Régime à jeun intermittent : comment fonctionne-t-il ?

Lorsque vous commencez une saine alimentation, non seulement ce que vous mangez, mais aussi quand. C’est le principe derrière le régime à jeun intermittent qui a l’avantage de stimuler la perte de poids et le renouvellement cellulaire avec une action anti-âge. Il faut pratiquer quelques heures de jeûne chaque jour, puis on revient à manger normalement : voici le principe du jeûne intermittent. Le jeûne est une pratique ancienne et primordiale : il suffit de penser à son utilisation dans les religions et l’histoire. C’est une source de maîtrise de soi qui permet une plus grande clarté pour l’esprit et une condition de repos pour le corps.
Mais est-ce vraiment aussi simple que ça ? Nous avons analysé pour vous les différents types de jeûne intermittent.

Comment fonctionne le régime à jeûne intermittent ? Dans cet article, nous allons analyser : Le jeûne
intermittent 16/8
Modèle le plus courant : jeûne intermittent 16/8
Pourquoi le jeûne intermittent ?
3 conseils pour ceux qui veulent commencer le régime alimentaire du jeûne intermittent
Régime : Comment fonctionne le jeûne intermittent ? Il s’agit de changer vos habitudes alimentaires et d’organiser vos repas afin qu’une période de jeûne suive quelques heures ou quelques jours où vous pouvez manger normalement. Cela signifie que les repas doivent être consommés à des heures définies et que vous pouvez choisir vous-même comment diviser les fenêtres horaires.
Les méthodes de jeûne intermittent les plus courantes sont :
1) Le jeûne intermittent 16/8 L’
une
des formes de jeûne les plus connues est le 16/8 intermittent, où l’on peut manger 8 heures après le jeûne pendant 16 heures. Cette méthode existe également avec le schéma 18-6. Nous vous recommandons de planifier les intervalles de façon à ce que la phase de jeûne ait lieu toute la nuit. Dans tous les cas, il est essentiel de boire beaucoup même pendant la période où manger n’est pas autorisé.
2) Le jeûne tous les deux jours
Cette méthode est également connue sous le nom de « Eat Stop Eat ». Contrairement aux autres formes de jeûne, vous devez manger normalement pendant une journée entière et le lendemain seulement 25 % de vos besoins habituels. Cela signifie que si vous mangez habituellement trois repas et que vous prenez une ou deux collations, vous devrez vous limiter à un seul repas les jours de jeûne. Encore une fois, assurez-vous toujours de boire suffisamment !
3) Régime rapide
Ce régime permet de consommer au maximum 650 calories chaque semaine pendant deux jours consécutifs. Les cinq autres jours, vous pouvez manger comme d’habitude. Pendant les deux jours de jeûne, il est important de consommer des produits de blé entier, tels que du riz brun ou de la farine d’avoine, des aliments protéinés et de nombreux légumes. Nos délicieux shakes protéinés de lactosérum sont les bons vos pauses. Découvrez maintenant nos saveurs préférées, comme les biscuits et la crème, la framboise ou le caramel !
Sauter le dîner est une autre forme de jeûne intermittent. Comme son nom l’indique, ce régime prévoit d’abandonner le repas du soir deux à trois jours par semaine. C’est une méthode similaire au jeûne intermittent 16/8, car il y a une pause repas d’environ 14 heures. Sauter le dîner est-il hors de question pour vous ? Vous pouvez également sauter le petit-déjeuner.

Modèle le plus courant : jeûne intermittent 16/8
Presque tout le monde connaît le jeûne intermittent 16/8, ou du moins en a entendu parler. La raison en est que ce principe peut être intégré dans la vie de tous les jours sans aucun problème. Ceux qui planifient intelligemment remarqueront que 16 heures de jeûne passent rapidement. Le mieux est de sauter le dîner ou le petit-déjeuner. Dans notre table, vous trouverez les trois étages les plus populaires :
sans petit-déjeuner, dernier repas : 20 heures, repas suivant : 12 h 13 h 16 à 17 heures de jeûne
sans déjeuner dernier repas : 7 heures, prochain repas : 20-21 13- 14 heures de jeûne
sans dîner dernier repas : 14-15 heures, prochain repas : 7 heures 16-17 heures de jeûne
Selon la méthode choisie, il existe également un plan alimentaire ad hoc pour le jeûne intermittent. L’hypothèse fondamentale de toutes les méthodes est que vous ne pouvez pas manger pendant la période de jeûne. Il est donc encore plus important de boire, tout est permis, de l’eau au thé et au café. Cependant, si nous voulons être vraiment difficiles, nous devrions boire du café sans lait.
Notre conseil : quel que soit le jeûne, nous vous recommandons de toujours suivre une alimentation saine et équilibrée.
Pourquoi le jeûne intermittent ?
Les objectifs les plus courants du jeûne intermittent sont la perte de poids et la prise de masse musculaire. Plusieurs études indiquent que des périodes de jeûne prolongé peuvent vous aider à perdre du poids. Pour réussir à long terme, nous vous recommandons de modifier définitivement vos habitudes alimentaires et de suivre une alimentation équilibrée. Un bon départ est de manger 5 portions de fruits et légumes par jour, comme le recommande l’OMS.
Nous savons que dans la frénésie de la vie quotidienne, il n’est pas toujours possible de consommer suffisamment de fruits et de légumes frais, surtout lorsque nous avons une journée bien remplie.

3 conseils pour ceux qui veulent commencer le régime à jeun intermittent
Avez-vous essayé plusieurs fois de perdre du poids dans le passé, mais n’avez jamais obtenu les résultats souhaités ? Il est temps de changer les choses. Nous avons trois conseils pour vous :
1. Écoutez votre corps
Comme nous l’avons vu, le jeûne intermittent prévoit des heures fixes où vous pouvez manger. Tout comme les besoins de chacun, même les méthodes de jeûne sont différentes et variées. Écoutez intervalles de jeûne en fonction de vos besoins individuels !
2. Ne mangez pas trop peu
Pour perdre du poids, vous devez consommer moins de calories que vous n’en consommez en une journée. Le jeûne intermittent est un bon moyen de réduire votre apport calorique, mais soyez prudent, même si vous êtes très motivé, vous ne devriez pas dépasser le déficit calorique maximal de 300 à 500 calories par jour.
Notre conseil : Pour un succès durable, nous vous recommandons de calculer vos besoins caloriques quotidiens en effectuant gratuitement notre Body Check :
3. Ne soyez pas stressé
Saviez-vous que le stress provoque la libération de cortisol dans le corps ? La soi-disant hormone du stress entrave le processus de réduction de la graisse corporelle. Surtout avec un type de régime tel que le jeûne intermittent, qui a des directives très strictes, nous avons souvent tendance à nous mettre sous pression. Notre conseil est de faire ce voyage de manière détendue.

À

qui convient le jeûne intermittent ?
Le jeûne est un acte médical à part entière et seul un adulte en bonne santé peut suivre ce style alimentaire en toute sécurité ; il est toujours nécessaire d’informer votre médecin de confiance avant de commencer, en particulier en cas de troubles préexistants tels que l’hypertension, l’anémie ou le diabète. Il est important d’éviter le « bricolage vous-même » et de toujours avoir un spécialiste comme point de référence.
Les « effets secondaires » que vous pourriez rencontrer sont purement affectés par les conséquences de la cétose :
maux de tête ou vertiges, légère sensation de nausée, sensation de faiblesse.
Des tracas qui peuvent être surmontés en buvant un ou deux verres de liquide.

Les conclusions Le jeûne intermittent vous permet de réduire l’apport calorique.
Il est important de boire suffisamment, surtout pendant les heures où vous ne mangez pas.
Le jeûne intermittent 16/8 est généralement très facile à intégrer dans la vie quotidienne.
Pour des résultats à long terme, nous vous recommandons de toujours manger de manière saine et équilibrée.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up