Régime prolongeant la durée de vie à 120 ans, processus chez Panzironi

Rome - Première audience aujourd'hui du procès contre le gourou de l'aminetation Adriano Panzironi, accusé d'exercice abusif de la profession médicale par l'ordre des médecins de Rome.

Le processus a été mis à jour jusqu'au 31 mars. Ce matin, ils ont demandé de mettre en place des partis civils contre le journaliste - suspendu par ordre de la région du Latium - l'ordre des Médecins, celui des Biologistes, celui des Journalistes et même l'association boulangers de Confcommercio, l'Assipan.

Mais pourquoi les boulangeries l'ont avec Panzironi ? Simple : le bon Adriano a dit à la télévision que le pain fait mal, et cela a incité de nombreux consommateurs à se passer de cette nourriture, avec des dommages économiques pour ceux qui ont une boulangerie. Le 31 mars, les juges devront décider si et quelles demandes de constitution d'une partie civile doivent accepter.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up