Russell Henley monte deux aigles à un vendredi 63 au Sony Open

Russell Henley a quitté le Waialae Country Club en 2013 avec le matériel. Cette semaine, il est en position de faire la même chose.

Peut-être qu'il se nourrit de ses Georgia Bulldogs en éliminant le puissant Alabama Crimson Tide lors du match de championnat national College Football Playoff de lundi.

"L'Alabama est tellement bon. Je n'ai pas vraiment hâte d'y être. J'ai un peu peur de regarder le match contre eux », a déclaré Henley à propos du match. « Ils sont tous si bons. C'était tout simplement génial. Je veux dire, la Géorgie est vraiment prête à jouer et en a obtenu un, donc c'était excitant.

Henley a commencé avec un birdie sur son premier trou, le 10e, puis a eu une séquence de cinq normales consécutives avant de mettre un carré sur le tableau de bord au 16e (son septième). Cependant, un aigle sur le 18 par 5 a été un joli rebond et il a tourné avec un 2 sous 33.

Après avoir fait un bogey sur le premier, son 10e, il jouerait le reste de sa ronde 6 sous qui comprenait un autre aigle sur son dernier trou de la journée.

"Je veux dire, j'ai gagné trois fois, donc il n'y a pas beaucoup de tournois pour dire que je suis un ancien champion, donc plutôt cool", a déclaré Henley lorsqu'on lui a demandé de commencer l'année civile sur un parcours qu'il avait déjà remporté. « L'endroit n'a pas changé avec le club-house et tout. J'ai beaucoup de très bons souvenirs, donc, oui, c'est un bon début d'année à coup sûr.

Lorsqu'on lui demande s'il attend avec impatience le reste de l'année, le Bulldog se concentre uniquement sur cette semaine.

Sony ouvert : Aperçu détaillé | Vérifiez le métrage | Classement

« Je ne sais pas à quel point c'est important. Je pense qu'ici, vous devez juste essayer de capitaliser lorsque vous jouez bien. Mais il y a beaucoup de golf à jouer tout au long de l'année. Nous jouons tellement au golf. Et donc j'essaie vraiment d'être cohérent dans l'ensemble et de rester patient et de ne pas m'épuiser à m'inquiéter autant.

Quatre coups derrière Henley se trouve Matt Kuchar, vainqueur du Sony Open 2019. Kuchar a tiré un 65 vendredi, un coup pire que son premier round de 64.

« Ouais, encore une bonne journée. Je me suis probablement senti plus en contrôle hier qu'aujourd'hui, mais j'ai trouvé un bon nombre de fairways », a déclaré le neuf fois vainqueur du PGA Tour à propos de sa manche. «Quand j'ai raté, j'avais tendance à avoir des tirs, a eu de la chance. Mais je pense que j'ai commencé huit normales consécutives et réalisé une bonne course. Je pense que les neuf premiers ici sont plus accessibles que les neuf derniers, et c'est un peu comme ça que ça s'est passé pour moi aujourd'hui.

Son triomphe à Waialae il y a trois ans est la dernière victoire de Kuchar sur le Tour. Il connaît un excellent début de saison, réalisant la coupe à chacun de ses cinq premiers départs sans terminer pire que T-37.

Il en aura besoin demain s'il espère rattraper Henley.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up