Transcription de la réglementation des copropriétés : est-ce possible ?

Les règles de copropriété vous permettent de réglementer la vie au sein de la copropriété. La transcription du règlement sur les copropriétés est-elle obligatoire ? Voyons cela dans cet article.

Le Code civil ne fournit pas de définition d’un condominium. Cependant, les règles concernant la copropriété des bâtiments sont contenues dans le livre III — De la propriété, précisément dans le chapitre II du titre VII — De communion, et nous pouvons comprendre que la copropriété représente une figure particulière de communion sur un bien immobilier, caractérisée par la coexistence entre des parties de la propriété commune et des parties de propriété exclusive de différents sujets.

La copropriété est donc appliquée lorsque plus d’unités immobilières ou plus de bâtiments ou plus de bâtiments ou plus de condominiums d’unités immobilières ou de bâtiments ont des parties communes. Ils sont énumérés à l’article 1117 du Code civil francen.

Qu’est-ce que le règlement sur les condos ?

Le règlement du bâtiment consiste en un ensemble de règles relatives à l’utilisation de choses communes et à la répartition des dépenses, à la protection du décor du bâtiment et de l’administration, et peut, dans certains cas, introduire des contraintes et des limitations aux propriétés individuelles.

Le règlement de l’Assemblée Générale et le Règlement Contractuel

Dans la pratique des copropriétés, deux types de règlements de copropriété peuvent être configurés : l’assemblée des actionnaires et le contrat.

Le règlement de l’Assemblée Générale est régi par l’article 1138 du Code civil, qui établit le caractère obligatoire de sa formation si le nombre de copropriétés dans un immeuble est supérieur à dix.

Les règles du règlement sur les copropriétés ne peuvent pas affecter les droits de chaque immeuble d’habitation et même déroger aux dispositions du Code ayant un caractère coactif.

Ce type de règlement est approuvé par la réunion de copropriété conformément aux majorités prévues au paragraphe 2 de l’article 1136 du Code civil francen et doit être joint au registre des procès-verbaux des réunions conformément au point 7) de l’article 1130 du C.C.

La réglementation contractuelle peut être d’origine externe ou interne. Dans le premier cas, il s’agit de celui préparé par l’unique propriétaire de l’immeuble ou par le constructeur/vendeur et est joint ou rappelé dans les actes individuels d’achat et de vente d’unités immobilières.

Le règlement n’est donc pas décidé par la majorité, mais il est accepté par les condominiums au moment de la conclusion du contrat d’achat et de vente de propriétés appartenant à la copropriété.

Il peut contenir, « outre l’indication des parties du bâtiment appartenant à la propriété commune et des règles relatives à l’administration et à la gestion des choses communes, la fourniture de l’utilisation exclusive d’une partie du bâtiment définie comme commune en faveur de 017).

Le règlement contractuel peut donc inclure, outre le contenu fourni pour l’Assemblée Générale, toute clause limitant les droits sur la propriété exclusive des unités immobilières individuelles qui constituent la copropriété.

En revanche, dans le règlement contractuel d’origine interne, ce sont les condominiums qui préparent une législation particulière qui établit des contraintes et des limites sur les propriétés individuelles, avec l’approbation et la souscription unanimes de chaque immeuble.

Les

règlements de construction devraient-ils être transcrits ?

Le règlement des copropriétés, en soi, ne peut pas être transcrit au Conservatoire car il ne figure pas parmi les 14 lois indiquées à l’article 2643 du Code civil francen.

Lire aussi>> Actes notariaux sujets à transcription : quels sont-ils ?

La transcription du règlement des copropriétés dans le Conservatoire des registres immobiliers ne peut avoir lieu que lorsque celle-ci est rattachée à l’acte de vente des unités immobilières individuelles.

Dans ce cas, il liera tous les acheteurs ultérieurs également en ce qui concerne les clauses qui limitent les pouvoirs et les pouvoirs des condominiums individuels sur leurs propriétés exclusives.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up