Types d'entreprises en Italie : toutes les formes juridiques

L’idée d’entreprise et la décision de se lancer par elles-mêmes. Quel type d’entreprise choisir entre les différentes formes juridiques francennes ? Il s’agit d’une décision importante qui découle d’une série de conséquences qui se reflètent sur la structure organisationnelle, administrative, fiscale et comptable de l’entreprise.

Les formes juridiques des entreprises

Le choix des formes juridiques de la société

Pour choisir la bonne forme juridique, vous devez d’abord prendre en compte un certain nombre de facteurs. Ceux-ci doivent être examinés en profondeur pour trouver le choix le plus pratique. En particulier, il est nécessaire d’analyser :

  • les caractéristiques de chaque forme juridique spécifique, compte tenu des dispositions de la loi ;
  • les perspectives économiques et financières de l’activité commerciale, compte tenu également de la taille probable que l’entreprise assumera au cours de ses premières années de vie ;
  • la commodité fiscale, ainsi que le montant global des coûts d’incorporation et des coûts d’exploitation annuels ;
  • le degré de risque réel lié à l’activité entrepreneuriale, en examinant avant tout les différentes responsabilités ;
  • le nombre de personnes qui seront impliquées dans le projet d’entreprise.

Les formes juridiques possibles

Ceux qui font leurs premiers pas dans le monde de l’entrepreneuriat ne peuvent souvent pas choisir entre les différentes formes juridiques. La difficulté réside dans le fait que les différences entre les différents types d’entreprises ne sont pas connues, y compris les avantages ou les risques qui peuvent découler du choix d’une forme juridique plutôt qu’une autre.

Notre système juridique reconnaît les formes juridiques suivantes.

1. Entreprise individuelle

Dans l’entreprise, c’est le même propriétaire, qu’une entité juridique, qui assume les risques et les responsabilités découlant de l’activité de l’entreprise. L’entreprise individuelle est donc dépourvue d’autonomie juridique et l’entrepreneur répond aux obligations avec ses propres actifs personnels.

2. Entreprises collectives

Avec le contrat de société, deux personnes ou plus confèrent des biens ou des services pour l’exercice conjoint d’une activité économique afin de diviser ses bénéfices (art. 2247 du Code civil francen). L’entreprise collective est donc née de la convention d’entreprise. Notre système législatif prévoit trois groupes de sociétés commerciales :

Entreprise de personnes

Il s’agit d’un type d’entreprise dans lequel l’élément personnel prévaut sur l’actif. Cette caractéristique se reflète, d’un point de vue juridique, sur la responsabilité pour les obligations assumées par l’entreprise. En fait, dans les entreprises des particuliers, les membres répondent à des obligations sociales illimitées, solidement et filiales. L’entité juridique est donc représentée par des membres individuels, détenteurs de cette catégorie :

  • SS — Entreprise simple
  • SNC — Société en nom collectif
  • SAS — Société de commande simple

Il est possible de connaître les principales informations et documents relatifs à une entreprise de personnes (S.A.S. ou S.N.C.) par le biais du service en ligne des sociétés de personnes.

Sociétés de capitaux

En revanche, sous cette forme d’entreprise, l’actif personnel prévaut. L’entité juridique est la même société, détentrice de droits et d’obligations. Parmi les obligations prises en charge par la société, les actionnaires ne répondent donc qu’avec la part du capital souscrite. Parmi les sociétés de capitaux, on peut citer :

  • SRL — Société à responsabilité limitée
  • SPA — Entreprise pour Stock
  • SAPA — Société à actions à responsabilité limitée
  • Coopératives

Coopératives

Il s’agit de sociétés à capital variable à objectifs mutuels, inscrites au registre des sociétés. Cet objectif permet de fournir des biens et des services ou des opportunités d’emploi directement aux membres à des conditions plus avantageuses que celles sur le marché. Les coopératives opèrent dans différents secteurs : production, consommation, main-d’œuvre, construction, crédit et assurance.

Les principales informations et documents relatifs à une société de capitaux, à des coopératives ou à des consortiums peuvent être obtenus en cliquant ici.

Télécharger la dispensation des formes juridiques

Pour en savoir plus et en savoir plus sur les différents types d’entreprises francennes, nous vous recommandons de lire la dispensation des formes juridiques de l’entreprise. Vous pouvez le télécharger gratuitement en remplissant le formulaire ci-dessous :

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up