Un cinéaste somalien remporte le premier prix au Burkina Faso Film Festival

OUAGADOUGOU, BURKINA FASO - Le cinéaste somalien Khadar Ahmed a remporté samedi le premier prix du festival du film FESPACO au Burkina Faso pour "La femme du fossoyeur", qu'il a écrit et réalisé.

Le joueur de 40 ans n'était pas présent à la cérémonie pour recevoir le prix de l'Étalon d'or, mais son travail a battu 16 autres films africains pour le premier prix. Les films en compétition ont été réalisés par des réalisateurs de 15 pays africains.

Le jury international de cette année était dirigé par le producteur mauritanien Abderrahmane Sissako, qui a remporté le très convoité César de la France en 2015 pour « Tombouctou ».

L'étalon d'or, a déclaré Sissako, était "pour tout cinéaste africain, le meilleur prix que l'on puisse avoir, une source de grande fierté".

Le festival, organisé pour la première fois en 1969, a lieu tous les deux ans dans la capitale burkinabé Ouagadougou.

L'événement est suivi de près par les industries cinématographiques américaine et européenne, qui recherchent l'événement pour de nouveaux films, talents et idées.

Son premier prix porte le nom de l'étalon d'or de Yennenga, une bête mythique de la mythologie burkinabé.

L'événement était initialement prévu du 27 février au 6 mars, mais a été reporté en raison de la pandémie de coronavirus.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up