Usucapione abrégé de dix ans sur l'immobilier

L’usucapione est une institution régie par les articles 1158 et suivants. du Code civil. Un cas particulier concerne l’utilisation abrégée de dix ans sur l’immobilier. Examinons les exigences essentielles pour l’améliorer.

L’uscapione a raccourci dix ans

L’usucapione permet l’achat de biens immobiliers, ou d’autres droits réels, sans avoir besoin d’un contrat ou d’un testament. Il s’agit d’un achat original, car il n’est pas lié au droit du propriétaire précédent. En fait, le droit exercé sur le bien par l’ancien propriétaire est éteint et celui acheté par le propriétaire avec l’usucapione est complètement nouveau. Cette institution repose sur deux conditions : la possession et le temps. Examinons brièvement ces exigences essentielles.

Comment l’usucapione raccourcie de dix ans

Un sujet, qu’il soit légitimé ou non, doit exercer sa possession sur la chose. La présence d’animus possidendi est essentielle, c’est-à-dire l’intention de posséder en exerçant sur le bien les pouvoirs typiques du propriétaire (ou du propriétaire d’un droit réel de jouissance), sans autorisation de citation accordée par le propriétaire légitime.

Il convient de noter que la possession du bien, pour mener à l’uscapion, ne doit pas se produire de manière violente ou illégale, mais plutôt publique. Les tiers ne doivent pas douter de l’intention réelle du sujet d’exercer la possession de la chose.

La deuxième condition est le temps requis. L’uscapion n’est perfectionné que si la possession du bien est continue et n’est pas interrompue au fil du temps. L’interruption de possession peut survenir en présence d’un événement, naturel ou civil, qui empêche la poursuite du pouvoir de domination. L’interruption est naturelle lorsque le propriétaire est privé de possession depuis plus d’un an (p. ex. abandon du fonds). Il y a plutôt une interruption civile lorsqu’une demande judiciaire a été exercée contre le propriétaire ou la reconnaissance du droit d’autrui.

L’utilisation abrégée de dix ans peut concerner :

  • immobilier
  • biens mobiliers soumis à enregistrement ou non
  • universalité des meubles

Selon le type de bien soumis à l’utilisation de la loi, outre l’existence des exigences susmentionnées, une durée de possession spécifique.

Les exigences relatives à l’utilisation abrégée de dix ans sur l’immobilier

Aux fins de l’achèvement de l’usucapione raccourci de dix ans visé aux articles 1159 du Code civil et suivants, d’autres doivent être ajoutés aux exigences énoncées ci-dessus. Il s’agit notamment de la bonne foi du propriétaire, du titre abstrait adapté au transfert et à la transcription de celui-ci. Examinons-les en particulier, à partir de l’analyse de l’article 1159. par ceux qui ne possèdent pas de propriété, en vertu d’un titre qui est admissible au transfert du bien et qui a été dûment transcrit, effectue son uscapione en sa faveur dans les dix ans à compter de la date de la transcription. La même disposition s’applique dans le cas de l’achat d’autres droits réels de jouissance sur une propriété. »

La disposition concerne donc un cas particulier, à savoir la réduction de l’usucapion sur l’immobilier. Dans ce cas, l’institut, au lieu d’avoir vingt ans, a dix ans. Toutefois, pour que l’achat initial de la propriété ou tout autre droit réel de jouissance sur le bien se produise, seule la possession du bien, combinée au passage d’une certaine période de temps, ne suffit pas.

En fait, il est nécessaire que la possession du bien ait été achetée de bonne foi en tant que personne autre que le propriétaire du même bien, avec un titre approprié pour effectuer le transfert et que celui-ci soit transcrit par le sujet qui acquiert la possession de la chose.

La bonne foi du propriétaire

La loi stipule donc que la possession doit être acquise de bonne foi. C’est la bonne foi subjective régie par l’art. 1147 du Code civil francen, c’est-à-dire celle avec laquelle on ignore d’enfrerer un droit d’autrui. Il est supposé et c’est juste qu’il était là au moment de l’achat.

Le titre de qualification

Une autre exigence nécessaire est l’existence d’un titre abstrait adapté au transfert de l’objet de possession. Cela signifie qu’il doit être valide en soi, garantissant la propriété du règlement.

La transcription du titre

La

dernière exigence est la transcription du titre. Ce n’est qu’à partir de ce moment précis que le temps nécessaire à l’utilisation du bon début. Cette transcription est un élément fondamental pour garantir l’achat de biens immobiliers ou d’autres droits réels de jouissance sur des biens immobiliers.

Vérifiez si une usucapione raccourcie de dix ans a été transcrite

Grâce à une vision hypocatastale de construction, il est possible de connaître, parmi les différentes informations, le type d’acte d’origine et, par conséquent, si une usucapion raccourcie a été transcrite. Si vous avez besoin d’en savoir plus sur l’usucapione raccourci pour les biens meubles enregistrés, nous vous recommandons de lire cet article.

Sommaire

Dans la même catégorie

Go up